Stāsts

Žans Žaks Valss

Žans Žaks Valss


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Žans Žaks Valss dzimis 1873. gada 23. februārī Kolmārā Elzasā. Viņš studēja mākslu Lionā, bet atgriezās mājās, kur aģitēja pret Vācijas okupāciju Elzasā un Lotrinerā. Valsis, kurš kļuva par populāru mākslinieku un ilustratoru, vienmēr parakstīja savu darbu Hansi.

1914. gadā vācu varas iestādes arestēja Valsi un apsūdzēja par nodevību. Viņam izdevās aizbēgt un pievienoties Francijas armijai. Pārcelts uz propagandas nodaļu, valsis izveidoja vairākus plakātus, kas atbalstīja kara centienus.

Pēc Pirmā pasaules kara valsis kļuva par Kolmāras muzeja kuratoru. Otrā pasaules kara laikā viņš pārdzīvoja slepkavības mēģinājumu, kuru, domājams, veica gestapo. Žans Žaks Valss nomira 1951.


Žans Žaks Valss ir Benjamin d'une famille de quatre enfants né du mariage de Jacques André Waltz un de Rosalie Clémence Dunan. Les Waltz vivent en Elzasas depuis le XVII e siècle et on trouve dans leurs ancêtres des boulangers, des chapeliers et des bouchers. Après avoir été tout d'abord boucher comme son propre père, le père de Jean-Jacques Waltz devient bibliothécaire à la bibliothèque Municipale de Colmar en 1881 et en 1891 conservatory du musée Unterlinden. Autodidakts, iliegums un très grande connaissance de l'Alsace et de Colmar, cité typiquement alsacienne, mais de tradition française. C'est lui qui éveille très tôt chez son fils un intérêt pour l'histoire et l'art. Il est effecté par l'annexion, qui rompt les liens qu'il entretenait avec la France.

Jean-Jacques Waltz (Hansi) fréquente le lycée impérial depuis 1881. Au lycée, sa cible favourite sont ses professeurs dont sure viennent parfois de régions d'Allemagne très éloignées de l'Alsace pour y enseigner le français. Hansi détestait ses profeseurs allemands. Ilgums:

«Quand dans la journée j'avais été brutalisé au lycée boche, quand le professeur d'allemand nous avait enseigné que la langue allemande était la plus belle et la plus ancienne de toutes les langues, quand le professeur d'histoire avait insulté nos pères et tous les Français, en remontant jusqu'au temps de Charlemagne, quand le professeur de français, originaire de Koenigsberg, nous avait prouvé que ni les Français ni les Alsaciens ne savaient leur propre langue et que ce n'est qu'à Koenigsberg que l'on parle le français labojums, quand, à mon retour du lycée, d'où tous les jours je rapportais quelques gifles et quelques heures d'arrêts, j'avais rencontré les officiers insolents battant le pavé de notre ville, les fonctionnaires, laids et arrogants, et que je rentrais chez moi, triste et découragé, alors, pour me consoler, mon père me racontait combien notre petite ville était belle du temps français [1]. »

Son père le pensionre de ce lycée en 1894, et l'envoie à Lyon suivre les course de dessin industriel de la Société d'enseignement professionalnel du Rhône, il suit aussi les course de peinture et d'arts décoratifs, toujours à Lyon. Suite la suite d'une pleurésie contractée en 1896, il doit rentrer à Colmar. Privāta vannas istaba uz le retrouve, jusqu'à 1909, comme dessinateur tout d'abord dans une usine textile à Cernay, puis aux établissements Herzog à Logelbach.

Après son séjour à Lyon, il retourne en Elsace vai devient célèbre comme dessinateur de cartes postales, dont certaines sont distribuées par l'Association des hôteliers et restaurator des des Hautes-Vosges. Il est bien connu pour sa grande taille, sa lavallière et son chapeau de feutre, signes differentctifs des artistes à cette époque. Les motifs de ses illustrations allient souvent des scènes villageoises idylliques avec de mordantes karikatūras anti-allemandes. Tandis qu'au premier abord, ses illustrations paraissent d'innocentes scènes de la vie alsacienne, une observation plus uzmanīgs permet d'y déceler une aversion pour les Allemands qui sera la marque de Hansi.

Griece de deux peintres Alexis Kreyder et Léon Hornecker, il fait connaissance des artes strasbourgeois de la Revue alsacienne illustrée qui travaillent au maintien du specificisme alsacien, l'un d'eux est Charles Spindler. Le Jeune Jean-Jacques Waltz s'engage contre l'Alsace-Lorraine (et surtout de l'Alsace) par l'Allemagne, conséquence du traité de Francfort qui fait suite à la guerre franco-allemande de 1870. cela, il fait de nombreux dessins satiriques d'Allemands en Elzasas qu'il rend smiekli. Son frère aîné est étudiant en pharmaie et l'aide à publier ses dessins dans le bulletin de l'Association des étudiants en pharmaie de Strasbourg (H2S ou Hazweiess), publikācija ironique, kritika et anti-allemande. C'est pour signer ces dessins qu'il use pour la première fois le pseudonyme Hansi qui est à la fois «Hans» (Jean) suivi de «J» pour «Jakob» (Jacques), Hansjakob Waltz. Hansi izsmiekls le touriste allemand qu'il représente avec son chapeau tyrolien, son sac à dos et son bâton. Il représente l'expansionnisme allemand, lui-même iedvesmojiet par biedrībām nationalistes dont la Ligue pangermaniste. Comme Colmarien, Hansi rejoint l'oposition anti-allemande et anti-prussienne, dont les leader sont l'abbé Wetterlé, Jacques Preiss and Daniel Blumenthal, qui sont députés au Reichstag.

Grâce à ce succès, Jean-Jacques Waltz peut imprimer en 1907 un recueil d'aquarelles intitulé Ekskursijas un Portes d'Alsace. Ce livre qui n'est pas vraiment engagegé est néanmoins préfacé par Joseph Fleurent, avocat colmarien qui défend la seule culture française pour les Alsaciens. En 1908 son redaktor Bahy réédite les Vogesenbilder et publie une deuxième série Die Hohkönigsburg im Wasgenwald und Ihre Einweihung (le Haut-Koenigsbourg et dēla inaugurācija). Profesors Knatschké est censé commenter les illustrations, ce qui permet à Hansi de railler l'inauguration du château du Haut-Kœnigsbourg restauré à l'initiative de Guillaume II.

En 1908, parait chez Bader le livre Der profesors Knatschke qui avait auparavant été publié sous la forme de feuilleton dans le journal de Mulhouse l 'Ekspress. Bien que Hansi ne s'implique pas dans la politique, il se trouve mêlé à l'affaire Gneisse. Ce proviseur du lycée de Colmar avait, dans un article publié dans la Strasburgera pasts, soutenu la nécessité d'un enseignement uniquement en allemand pour ne pas permettre à l'armée française d'obtenir des renseignements de la part des Alsaciens [2]. Hansi publie une caricature de Gneisse qui porte plainte et Hansi est condamné à cinq cents mark d'amende et l'éditeur du journal l'abbé Wetterlé à deux mois de cietums. Dans son numéro de Noël 1911, la revue Ilustrācija publie des aquarelles de Hansi présentées par Maurice Barrès. En 1912 paraît chez Henri Floury une édition française du Profesors Knatschké due au Docteur Colli, H. Collignon pseidonīms, République général de la présidence. Pour Noël de la même année, il publie Hasaire d'Alsace racontée aux petits enfants de France par l'oncle Hansi où l'histoire est présentée de façon partielle et partiale.

Dans le livre, Profesors Knatschke, Hansi avait identifié le izsmiekls profesors avec son ancien proviseur du Gymnasium de Colmar, nommé Gustav Gneisse. L'affaire a des conséquence, puisque Gustav Gneisse, devenu le symbole du pangermanisme et de la sottise, est expulsé d'Alsace après 1918 et le retour des Français. Revenu en Alsace en 1940, à la faveur de la victoire allemande, afin d'habiter chez sa fille qui peut s'occuper de lui alors qu'il est malade et presque aveugle, Gustav Gneisse est de nouveau contraint de repasser la frontière vers l “Allemagne après la Libération.

En mai 1913 Hansi est condamné à neuf cents marks d'amende pour avoir insulté, dans son Elzasas vēsture, la colleivité des Allemands venus en Elsace après 1870. Le 9 juillet 1914, un nouveau procès s'ouvre à Leipzig, qui condamne Hansi à un an cietums. Il profite d'un passage à Colmar pour s'échapper et gagner la France.

M la même époque, son ami, Henri Zislin, dessinateur et tout aussi patriote, effectue plusieurs séjours en cietum pour attaque contre l'Empire.

Hansi s'engage au 152 e régiment d'infanterie en tant que caporal. Il est ensuite muté à l'état-major de la Division où il est d'abord interprète stagiaire (sous-officier) puis officier Interprète militaire. Il est ensuite effecté au service de la propagande aérienne aux côtés d’Ernest Tonnelat. Tous deux publieront pasniedz suvenīrus de cette expérience en 1922 [3].

Il réalisera une affiche pour l'emprunt de guerre de 1917, où il met en scène une ville alsacienne. En 1918 lorsque l'Alsace réintègre la France, il crée une autre affiche [4]. Après la victoire des Alliés, il publie deux livres en 1918: Le Paradis trīskrāsains et lv 1919 L'Alsace heureuse. Dans ce dernier livre, il raconte ses démêles avec des juges allemands, son izvairīšanās, sa guerre, l'entrée des troupes françaises en Elsace et le départ des emigrantes. En 1920, il est fait officier de la Légion d'honneur par le président Millerand.

Sa haine de l’Allemagne lui fit écrire après que Wilson eut tout simplement obligat la la France à respecter les termes du Traité de Versailles:

Après la paraix de la paix, quelle déception pour les Alsaciens, quel soulagement pour les Allemands, quand l'Alsace a vu des Allemands retair en foule! La France, avec une mentalité de vaincu, appliquait pleinement, plus que pleinement, l’article du Traité qui confère la nationalité française à tout Allemand ayant épousé une Alsacienne ou une Lorraine. En vérité la France n’était nullement obligae d’appliquer le traité jusque dans ses raksti qui lui nuisent le plus, alors que l'Allemagne vaincue déclarait son mépris pour le «chiffon de papier» signé à Versailles. Et, si la France pouvait se apsvērt komisijas pienākumu à rouvrir ses portes aux Allemands qui se sont mariés chez elle, était-elle obligati de leur rendre leurs places d'avant-guerre, avec tous les bénéfices d'après-guerre [5] ?

Dans l'après-guerre, non seulement la popularité de Hansi décroît, mais l'incompréhension s'installe également. Si les Alsaciens ont accueilli l'armée française avec joie, ils ne veulent toutefois pas perdre une identité durement préservée pendant la période allemande. Hansi se trouve dans un situācijas paradokss: il n'approuve pas l'autonomisme, dans lequel il ne voit que la main de l'Allemagne. Sevi, Le Voyage d'Erika un Elzasas franšīze (1921) et La Fresque de Geispolsheim (1935), n'ont pas d'écho. Il écrit des livres qui expriment son attrait pour la beauté de l'Alsace mais qui ne rencontrent plus le même succès: Kolmāra un Francija (1923), La Merveilleuse Histoire du bon Saint Florentin d'Alsace (1925), Les Clochers dans les Vignes (1929), et Au pied du Mont Sainte-Odile (1934). Aujourd'hui, ces livres sont particulièrement recherchés par les collectionneurs car ils ont été tirés à peu d'exemplaires. Hansi dessine des cartes postales, des aquarelles et des dessins publicitaires, ainsi que des enseignes que l'on peut encore voir, en partulier dans les rues de Colmar. Hansi succède à son père comme conservateur du musée Unterlinden à la mort de celui-ci en 1923 et reprend un de ses manuscrits sur L'Art héraldique en Elzasā. Hansi est célibataire et vit avec le couple de son frère et de sa Belle-sœur dans une maison qu'ils possèdent dans la vieille ville de Colmar.

Pourtant Hansi ne délaisse pas son adversaire préféré, le pangermanisme. Il pense que les Allemands n'ont pas renoncé à dominer l'Alsace et qu'ils développent une propagande insidieuse qui s'appuie sur les activités d'assolations culturelles (Institut d'Études alsaciennes, Association d'histoire locale, représentations théâtra celles du théâtre de Fribourg à Colmar vai Strasbourg). Il s'en prend à des simpatisants allemands comme l'abbé Brauner qui, selon Hansi, sont directement financés par l'Allemagne. Hansi attaque directement le mouvement autoniste et soupçonne le quotidien anti français et autoniste Elza (Elsaß-Lothringische Zeitung), fondé en 1929, d'œuvrer pour l'Allemagne. Juste après le début de la Seconde Guerre mondiale, Hansi apstiprina l'arrestation des autonistes alsaciens et il apsver comme un juste châtiment l'exécution pour espionnage en février 1940 de Karl Roos, autoniste membre du Parti National Indépendant.

Deux jours après la déclaration de guerre de 1939, Hansi se rend très rapidement en Bourgogne, puis à Agen où les services de la préfecture du Haut-Rhin ont été evécués. Dans la nuit du 10 au 11 April 1941, il est battu par trois hommes de la Gestapo et laissé pour mort. Hansi échappe de peu à la mort, vit dans le Midi, puis va en Suisse fin 1942 et habite à Lozanne. Il survit en reproduisant des aquarelles faites en Elzasā. Il ne reviendra à Colmar qu'en juin 1946, après que sa maison, dévastée et pillée, aura été remise en état. Affaibli par l'attentat dont il a été victime, il se remet néanmoins au travail et peint des dessins publicitaires et des enseignes. Dzīve Profesors Knatschké est réédité en 1947, mais il rencontre peu de succès. Il y dénonce le risk d'un retour du national-socialisme. Hansi publie ses mémoires sous le titre Les suvenīri d'un annexé récalcitrant, en deux tomes, Bisindžeres kundze pirms dēla Beina et Premjers Fonogrāfs. Hansi y avoue qu'il avait pour ami un Allemand. Jusqu'à sa mort, Hansi reçoit de nombreuses atšķirības: entre autres, il est fait citoyen d'honneur de la ville de Colmar, il est elu membre korespondents de l'Académie des Beaux-Arts et reçoit l'insigne de komandieris de la Lionion d'Honneur. Žana Žaka Valsa-Hansi meurts 1951. gada 10. jūlijā. Ses obsèques sont menées par une compagnie du 152 e régiment d'infanterie, le fameux 15-2 [6], dans lequel il avait servi.

La fin de sa vie n’en fut pas moins bien triste. Janvīrs 1951. gadā ilustrē: «Voici l'hiver et la vieillesse inséparables - et le froid, la neige, les courtes journées sombres et les interminables nuits blanches, et l'anémie, l'arthritis, les autres infirmités - et les médecins. A pressent, plus de promenades du soir dans les vieilles rues, plus de turnée au Musée et plus de de deéférente apbrīnošana un izlūkošana pour le chef-d'œuvre, mais le soir, dans l'ombre de l'atelier on devine l'affreux cafard, l'ennemi du joyeux un divin travail. »Un Roberts Heics atzīmēja, ka pēc kārtas:« Trop fier pour récriminer, veillant jalousement à son independance, il and payé son intransigeance au prix d'une solitude frisant l'oubli et d'une vie matérielle pénible. Aussi bien, quand demain, sur sa tombe les officiels vanteront avec force trémolos les mérites et la gloire d'un des besturs serviteurs que la France ait eus en Elsace, ceux qui savent ne seront pas dupes. Uz eu beau le couvrir de médailles et de cravate rouges, il n'en reste pas moins que la France officielle, sans iztēle un bez sāniem, n'a pas su trouver la formule qui eût évité à ce vieillard de vivre dans une gêne matérielle qui, sans le concours discret de quelques amis fidèles, eût été la misère pure et simple. »[7]

Hansi a pris un parti clair, en faveur de la France. Cela lui a attiré des inimitiés de la part des autonistes, des tautieši favorables à l'Allemagne et des Allemands. Ceux-ci lui ont reproché ses outrances, comme ses caricatures où il dessinait les Allemands expulsés brutalement d'Alsace. Il les dessinait dans tous les cas emportant une pendule. Si ses œuvres sont Regardérées comme outrancières par certains de nos jours, elles n'en reflètent pas moins les emmotions de son époque motivées par l'étendue de la menace allemande. Il Conient de préciser que des outrances anti-françaises chez les artistes concurrents étaient Regardérables et qu'Hansi prenait des risques personnels importants à s'exprimer de la sorte dans l'Empire allemand, regionime beaucoup moins libéral que la République française. Comme nombre d'artistes immédiatement marqués par les guerres, l'œuvre de Hansi doit être restituée dans le contexte historique et social.

Les albums de Hansi, abondamment vendus vers les années 1910. gads, o ciems ciemati alsaciens disparaissaient sous les drapeaux tricolores, ont fait croire trop facilement à l'opinion française que le retour à la France ne poserait aucun problème et ont contributé à caur l de la crise autoniste 1924. gada aprīlī.

Pour Tomi Ungerer, Hansi était un maître [8] sur le plan artistique, même si par ailleurs il le harkère comme «un salaud qui enseignait la haine aux enfants». Mais c'est faire bon compte du talent d'Hansi. Sa popularité est toujours aussi vive les dessins de Hansi se trouvent partout en Alsace, alors que d'autres dessinateurs comme Simplizius [9], le plus connu des dessinateurs alsaciens anti-français de l'entre-deux-guerres, sont désormais quasiment oubliés .

De nos jours, de nombreux ouvrages sont republiés in extenso, sans avertissement, sans contextualisation, par les éditeurs. Certains passages, certains dessins peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes. Il s'agit notamment de l'ouvrage Le Paradis Tricolore, qui contient la piemin de boche à dix-huit reprises. Hansi est sans aucun doute un artiste germanophobe, qu'il faut toutefois aizstājējs dans le contexte de l'histoire d'Alsace et du comportement des Allemands. De nos jours, son œuvre prête régulièrement à débat, tant par son message, qui interroge sur la pertinence de l'Amitié franco-allemande, more également par son imagerie qui est massivement utilisée dans le commerce, au détriment de la création contemporaine.

Aujourd'hui, si un live comme Mon ciems garde un noteiktu šarmu, seuls quelques amatieri lisent encore les albums anti-allemands comme Profesors Knatschke. Reste l'œuvre artistique de ce dessinateur populaire, devenue une mine pour les fabricants de suvenirs alsaciens: chaque détail y est travaillé avec un soin minutieux, au point qu'il peut devenir un motif à lui tout seul c'est-à-dire qu'on les retrouve à foison sur les boîtes de cepumi, les assiettes ou les serviettes de table. Stīvs Rišs, titulaire actuel des droits d’auteur, n’hésitait pas dàclarer: «Hansi, c'est l'image de l'Alsace. Les gens me disent que c'est comme si j'avais les droits de la tour Eiffel pour Paris. »[10].

Pour les écoliers alsaciens, le français était suuvent, avec l'alsacien, l'une des deux langues maternelles (depuis le Second Empire, la buržuāzija l'avait suvente adopté en famille, et cet use s'était généralisé après 1871 par esprit d 'opozīcija). Hansi se moque des pédagogues allemands qui prétendent mieux parler le français que les Alsaciens. Il fait écrire un Elsa Knatschke [11]:

«Le français que parlent les Alsaciens n'est pas du tout le français correct j'ai toujours été premmire en français à l'école, et je ne izpratne pas un mot de ce qu'ils disaient. D'abord ils ne donnent pas de valeur à la «hasch haspirée» secondement, et cela entre autres choses, ils ne savent pas prononcer comme on le doit les finales en iekšā et lv uz. Bien que, dans la grammaire classique de Plœtz [12], il soit dit formellement, 28. lpp., Qu'il faut prononcer la maison: « la mäsong »Un le matin:« lö matäng », Les Alsaciens prononcent tout autrement. C'est à cause de cela qu'on fait venir, apkopes, de Kœnigsberg, les besturs professers of français que l'on ait en Elsace (par exemple à Strasbourg). »


Hansi (Jean -Jacques Waltz, dit) - L '. Vēstures d 'Alsace. Racontée aux Petits Enfants d 'Alsace et de France par l ' Oncle Hansi - 1913

Žans Žaks Valss, pazīstams arī kā Hansi. Histoire d'Alsace. Racontée aux Petits Enfants d'Alsace et de France par l'Oncle Hansi. Ar daudziem jaukiem Hansi un Huen attēliem. Parīze, H. Floury, 1913. Liels kvarts 28 x 35 cm. Zili pelēks perkalīna iesējums, ko uz diviem vākiem rotā krāsaina kompozīcija, vienā attēlots tēvocis Hansi, kurš dažiem bērniem stāsta par vēsturi, otrā-katedrāle virs Elzasas jumtiem, grāmatas nosaukums un zelta krāsā iespiests autora vārds. un melns uz priekšējā vāka oderēm un papīra galotnēm, kas ilustrētas ar atkārtotiem stārķu attēliem, sarkanām malām (izdevēja kartona iesiešanas autors Engels). 100 lapas. Pabeigts.

Lielisks šī darba pirmais izdevums, slavējot Elzasu, ko ilustrējis Hansi, un saglabāts Engelā lieliskajā polihromā izdevēja kartona iesiejumā: Zili pelēks perkalīna iesējums, ko uz abiem vākiem rotā krāsaina kompozīcija, no kurām vienā attēlots tēvocis Hansi. vēsture dažiem bērniem, otrais - katedrāle, kas parādās virs Elzasas jumtiem, grāmatas nosaukums un autora vārds, kas uz priekšējā vāka oderēm un zelta paplātēm iespiests zeltā un melnā krāsā, ilustrēts ar atkārtotiem stārķu attēliem, sarkanām malām. Propagandas darbs, kas paredzēts jauniešiem, kurā ir spēcīga pretdarbība. Karikatūrā Hansi glezno spožu franču Elzasu ar spilgtām krāsām pretstatā tumšajiem attēliem, kas ilustrē barbariskā izskata ģermāņu Elzasu. - Jauka kopija, kartons ir labā stāvoklī, mugurkauls ir nedaudz izbalējis, viegla berze uz vainagiem no lietošanas. Svaigs un tīrs iekšpusē.


Darbojas

  • Profesors Knatschke
  • Le voyage d'Erika un Elzasas Française
  • L'Histoire d'Alsace Racontée aux Petits Enfants d'Alsace et de France par l'Oncle Hansi
  • Mon Village, ceux qui n'oublient pas
  • L'Alsace Heureuse
  • Le Paradis Tricolore
  • Travers les lignes ennemies
  • L'Alsace
  • Kolmāra un Francija
  • Kolmāra, Bataille champs ilustrācijas ceļvedis
  • Les clochers dans les Vignes
  • Au Pied de la Montagne Ste Odile
  • La fresque de Geispolsheim et autres balivernes
  • La Merveilleuse Histoire du bon Saint Florentin
  • Les armes des villes et des communes 80 dokumenti héraldiques dessinés et commentés par JJ Waltz
  • Les armes des tribus et des corporations et emblèmes des artisans
  • Les armes des nobles et des bourgeois
  • Suvenīrs d'un annexé récalcitrant

Apbalvojumi



Informācija par: 14.07.2020 02:11:07 CEST

Izmaiņas: visi attēli un lielākā daļa ar tiem saistīto dizaina elementu tika noņemti. Dažas ikonas tika aizstātas ar FontAwesome-Icons. Dažas veidnes tika noņemtas (piemēram, “rakstu nepieciešams paplašināt) vai piešķirtas (piemēram,“ piezīmes ”). CSS klases tika noņemtas vai saskaņotas.
Tika noņemtas īpašas Vikipēdijas saites, kas nerada rakstu vai kategoriju (piemēram, “Redlinks”, “saites uz rediģēšanas lapu”, “saites uz portāliem”). Katrai ārējai saitei ir papildu ikona FontAwesome. Papildus nelielām dizaina izmaiņām tika noņemti multivides konteineri, kartes, navigācijas lodziņi, runātās versijas un ģeofiltri.


Darbojas

Profesore Knatschke Le voyage d ' Erika en Elzasas Française L 'Histoire d 'Alsace Racontée aux Petits Enfants d 'Alsace et de France par l ' les lignes ennemies L 'Alsace ' Kolmāra un Francija Kolmāra, ilustrācijas de Champs de bataille Les clochers dans les Vignes Au pied de la Montagne Ste Odile La Fresque de Geispolsheim et autres balivernes La merveilleuse Histoire du bon Saint Florentin Les armes des villes et des communes 80 dokumenti héraldiques dessinés et commentés par JJ Waltz Les armes des tribus et des corporations et emblèmes des artisans Les armes des nobles et des burzsoois Souvenir d 'un annexé récalcitrant


Hansi (Jean -Jacques Waltz, dit) - L '. Vēstures d 'Alsace. Racontée aux Petits Enfants d 'Alsace et de France par l ' Oncle Hansi - 1913

Žans Žaks Valss jeb Hansi. Histoire d'Alsace. Racontée aux Petits Enfants d'Alsace et de France par l'Oncle Hansi. Ar daudziem jaukiem Hansi un Huen attēliem. Parīze, H. Floury, 1913. Liels kvarts 28 x 35 cm. Zili pelēks perkalīna iesējums, ko uz diviem vākiem rotā krāsaina kompozīcija, vienā attēlots tēvocis Hansi, kurš dažiem bērniem stāsta par vēsturi, otrā-katedrāle virs Elzasas jumtiem, grāmatas nosaukums un zelta krāsā iespiests autora vārds. un melns uz priekšējā vāka oderēm un papīra galotnēm, kas ilustrētas ar atkārtotiem stārķu attēliem, sarkanām malām (izdevēja kartona iesiešanas autors Engels). 100 lapas. Pabeigts.

Lielisks šī darba pirmais izdevums, slavējot Elzasu, ko ilustrējis Hansi, un saglabāts Engelā lieliskajā polihromā izdevēja kartona iesiejumā: Zili pelēks perkalīna iesējums, ko uz abiem vākiem rotā krāsaina kompozīcija, no kurām vienā attēlots tēvocis Hansi. vēsture dažiem bērniem, otrā - katedrāle, kas parādās virs Elzasas jumtiem, grāmatas nosaukums un autora vārds, kas uz priekšējā vāka oderēm un zelta paplātēm iespiests zeltā un melnā krāsā, ilustrēts ar atkārtotiem stārķu attēliem, sarkanām malām. Propagandas darbs, kas paredzēts jauniešiem, kurā ir spēcīga pretdarbība. Karikatūrā Hansi glezno spožu franču Elzasu ar spilgtām krāsām pretstatā tumšajiem attēliem, kas ilustrē barbariskā izskata ģermāņu Elzasu. - Jauka kopija, kartons ir labā stāvoklī, mugurkauls ir nedaudz izbalējis, viegla berze uz vainagiem no lietošanas. Svaigs un tīrs iekšpusē.


MON CIEMA. CEUX QUI N 'OUBLIENT PAS. IMAGES ET COMMENTAIRES PAR L 'ONCLE HANSI.

HANSI. (JEAN-JACQUES WALTZ, DIT. 1873-1951).

Publicējis H. FLOURY? REDAKTORS. (1913)., 1913

IN-4 OBLONG (24,5 X 33 X 1,5 CENTIMETERS ENVIRON) DE (4) + 33 ET (1) LAPAS, RELIURE DE L 'EDITEUR PLEINE PERCALINE BLEU CLAIR A DECOR POLYCHROME, TITRE EN NOIR ET EN DORE, TRANCHES ROUGES (ENGEL RELIEUR). EDITION ORIGINALE ILLUSTREE DE NOMBREUSES COMPOSITIONS EN COULEURS ET ET HORS TEXTE EN PREMIER TIRAGE. PETITE DECHIRURE SANS MANQUE SUR LA LAPA 23-24, PETITES TRACES D 'USURE EXTERIEURE SANS GRAVITE, SINON BON EXEMPLAIRE.


Žans Žaks Valss, saukts Oncle Hansi vai Hansi

Jūsu vienkāršās piekļuves (EZA) konts ļauj jūsu organizācijas lietotājiem lejupielādēt saturu šādiem mērķiem:

  • Testi
  • Paraugi
  • Kompozītmateriāli
  • Izkārtojumi
  • Rupji griezumi
  • Iepriekšējie labojumi

Tas ignorē standarta tiešsaistes kompozītmateriālu licenci nekustīgiem attēliem un videoklipiem vietnē Getty Images. EZA konts nav licence. Lai pabeigtu projektu ar materiālu, ko lejupielādējāt no sava EZA konta, jums ir jāiegādājas licence. Bez licences vairs nevar izmantot, piemēram:

  • fokusa grupu prezentācijas
  • ārējās prezentācijas
  • gala materiāli, kas tiek izplatīti jūsu organizācijā
  • jebkurus materiālus, kas tiek izplatīti ārpus jūsu organizācijas
  • jebkādi materiāli, kas tiek izplatīti sabiedrībai (piemēram, reklāma, mārketings)

Tā kā kolekcijas tiek pastāvīgi atjauninātas, Getty Images nevar garantēt, ka kāda konkrēta prece būs pieejama līdz licencēšanas brīdim. Lūdzu, rūpīgi pārskatiet visus ierobežojumus, kas pievienoti licencētajam materiālam vietnē Getty Images, un sazinieties ar savu Getty Images pārstāvi, ja jums ir jautājumi par tiem. Jūsu EZA konts paliks spēkā gadu. Jūsu Getty Images pārstāvis ar jums apspriedīs atjaunošanu.

Noklikšķinot uz pogas Lejupielādēt, jūs uzņematies atbildību par neizpausta satura izmantošanu (ieskaitot visu nepieciešamo atļauju iegūšanu), un piekrītat ievērot visus ierobežojumus.


Biogrāfija

Agrīna dzīve

Žans Žaks Valss dzimis Kolmārā 1873. gada 23. februārī, divus gadus pēc Elzasas aneksijas Vācijas impērijā pēc Francijas un Prūsijas kara 1870-1.

Viņš strādāja par tekstilrūpniecības mākslinieku, zīmēja pastkartes un programmas vietējiem pasākumiem. Viņš sāka publicēt satīriskus darbus 1908. gadā ar pseidonīmu & quot; Hansi & quot;, īpaši izjokojot vācu tūristus.

Pirmie satīriskie darbi un Pirmais pasaules karš

Hansi kļuva slavens ar savu polemisko satīrisko darbu Profesors Knatschke (1912), kas kļuva par bestselleru Francijā, kā arī vairāki citi kareivīgi darbi. Viņš atnāca, lai iemiesotu pro-franču elzasiešu simbolu, it īpaši starp "labdarīgiem" franču intelektuāļiem, piemēram, Morisu Bāru un#xE8.

Vācijas varasiestādes vairākas reizes ieslodzīja Hansi par izsmieklu no Vācijas militārajiem spēkiem un profesoriem, kas beidzās ar viena gada sodu, ko 1914. gada jūlijā piesprieda Leipcigas tribunāls. Tas izraisīja valsts sašutumu Francijā, izraisot virsrakstus laikrakstos un iedvesmojot divi Klemenceau redakcionālie izdevumi.

Galu galā Hansi aizbēga uz Franciju, kur, sākoties Pirmajam pasaules karam, pievienojās militārajam spēkam kā tulks-virsnieks.

Vēlā dzīve

1940. gadā Hansi, kuru vēl joprojām meklēja gestapo par saviem kareivīgajiem darbiem un 1914. gada nodevību, nācās bēgt uz Viši Franciju. Agenā viņam uzbruka nacisti un aizbēga uz Šveici.

Šī uzbrukuma dēļ smagi ievainots, viņš palika vājš, līdz nomira 1951. gadā.

Mantojums

Hansi tagad ir Elzasas folkloras arhetips. Viņa oriģinālās grāmatas, kas izdotas dažos tūkstošos eksemplāru, tiek vērtētas kolekcionāru vidū. Ļoti bieži var atrast šķīvjus un ikdienas priekšmetus, kas dekorēti ar viņa zīmējumiem. Viņa grāmatas ir pārpublicētas vairākas reizes.


Skatīties video: Jean Jacques Burnel - Waltz in Blue (Maijs 2022).